Walkyries

Le projet "Walkyries", suivi par la Région et le bureau d’accueil des tournages depuis plusieurs années, se concrétise sous un format minisérie de 4 épisodes de 52 minutes.

Produit par Banijay pour TF1, il est réalisé par Yvan Fegyvere. Le tournage commence dernière semaine de novembre et se poursuivra jusque mi-janvier avec quelques prises de vues réalisées de l’autre côté du Rhin et à Paris.

Synopsis : Camille Hartmann, ancienne juge d’instruction, a perdu la mémoire suite à un accident qui a bien failli lui coûter la vie deux ans auparavant.
La découverte de neuf corps dans un charnier situé en plein cœur de la Forêt Noire, près de la base militaire franco-allemande de Müllheim va venir raviver des souvenirs qu’elle croyait enfouis.
Erik Maes, un jeune inspecteur allemand en charge de l’affaire, fera équipe avec Camille pour résoudre l’enquête.
Très vite, ils constatent que les corps ont été́ enterrés au même endroit pendant les trente dernières années. Ce qu’ils ignorent encore, c’est le lien étroit qui unit l’assassin au terrible accident de Camille...

Plus d’infos sur crew-united.com

Maman ne me laisse pas m’endormir

La société de production Incognita connait bien la région pour y avoir déjà tourné 5 épisodes de la série "César Wagner". Elle revient cette fois-ci avec un unitaire TV pour France 2 intitulé "Maman ne me laisse pas m’endormir", tourné intégralement à Strasbourg et réalisé par Sylvie Testud.

Adapté du roman du même nom, ce téléfilm se veut le témoignage sensible et réaliste de l'expérience d'une mère face à l'addiction aux médicaments de son fils. Le tournage commence la dernière semaine de novembre et s’achèvera juste avant les fêtes de fin d’année.

Synopsis : Juliette accueille Joseph de retour chez lui pour les vacances scolaires. Mais Joseph est en proie à de fortes crises d'angoisse dont il ignore la cause. Décidée à aider son fils, Juliette l'accompagne voir un psychiatre, qui lui prescrit des médicaments.
Rapidement, Juliette prend conscience que ces médicaments sont terriblement addictifs. S'engage alors une bataille pour tenir son fils à distance de ces substances - tout en tentant d'apaiser ses angoisses. Mais la tâche s'avère plus difficile que prévue. Parallèlement, Juliette doit continuer à élever ses deux autres fils, Max et César, sans rien leur cacher de ce que vit Joseph. En dépit des conseils contradictoires que lui procurent les psychiatres, Juliette garde le cap, coûte que coûte.
Elle espère voir Joseph vaincre ses démons et attend le jour où sa famille reviendra à une vie normale.

Plus d’infos sur crew-united.com