Adaptée des romans de Jean-Christophe Grangé, la saison 2 de cette série TV réunit à nouveau au casting Olivier Marchal et Erika Sainte.

Les épisodes 3 et 4, diffusés lundi 13 janvier sur France 2, ont été tournés en février et mars dernier dans les Ardennes, avec le soutien logistique du Bureau d’accueil des tournages de l’Agence culturelle Grand Est, de la Ville de Charleville-Mézières et de la communauté de communes Ardenne Rives de Meuse, membre du réseau PLATO. Le tournage avait notamment eu lieu à Chaumont-Porcien, Charleville-Mézières, Haybes, Givet, Vireux-Molhain, Fumay et Hierges. Un important casting a été réalisé sur place pour la figuration et plusieurs seconds rôles.

La série est également disponible sur Netflix (saison 1 disponible, saison 2 à venir) et sur le replay de France Télévisions.

Synopsis : Suite à l’affaire de Guernon (Les Rivières pourpres) au milieu des années 2000, l’emblématique capitaine Pierre Niémans (Olivier Marchal) est muté à la tête de l’Office central contre les crimes de sang (OCCS). Cette nouvelle unité confidentielle traite des affaires les plus complexes, où les indices sont peu nombreux et où les meurtres en série se doivent d’être résolus au plus vite. C’est au cours d’une mission particulièrement difficile que Niémans tombe par hasard sur sa meilleure élève et fille spirituelle, Camille Delaunay (Erika Sainte).
Spécialistes du versant noir de l’âme humaine, duo explosif aux méthodes non moins originales, Niémans et Camille sont envoyés aux quatre coins de la France, dans des régions où les légendes, les paysages et les traditions se mêlent à des meurtres compliqués, à des enquêtes toujours plus nerveuses et denses. Indépendant, efficace et d’un courage rare, ce tandem de choc se fond dans le décor, n’hésitant pas à dormir chez l’habitant pour mieux percer à jour les secrets… Aussi borderline l’un que l’autre, Niémans et Camille sont vifs, drôles, efficaces et dangereux.

Réalisation : Olivier Barma
Production : Storia Télévision