Basée à Nancy, la Cie Latitudes 5.4 rassemble une quinzaine de musiciens de la région Grand Est. Son univers musical traverse le jazz actuel et les musiques improvisées en privilégiant la création contemporaine. Elle comprend diverses formations, à géométrie variable, allant du solo au grand orchestre qui se produisent en région, en France et pour certaines hors des frontières.

Depuis sa création en 2005, la Cie Latitudes 5.4 accompagne et soutient la création artistique de ses musiciens, compositeurs, que ce soit dans des projets purement musicaux ou des projets pluridisciplinaires, associant des musiciens invités et des artistes d’autres disciplines (danse, théâtre, arts de la rue …). Elle accompagne l’expérimentation de projets autour des liens entre image et musique, en soutenant la création de ciné-concerts.

Outre la diffusion de ses formations et créations, l’activité de la compagnie comprend également des actions culturelles et des projets de territoire, vers des publics scolaires, professionnels et amateurs, en partenariat avec des structures locales, d’enseignement, de pratiques artistiques, ou d’éducation populaire.

latitudes5-4.fr

Un spectacle musical, théâtral et chorégraphique

Le spectacle La route suspendue repose sur une synchronicité entre les différentes formes artistiques en présence, définissant ainsi un objet commun. Pour le dire métaphoriquement : Un Esprit commun accueille toutes les intentions et toutes les émotions afin qu’elles puissent entrer en correspondance, en créant de multiples scénarios. Les textes, ainsi qu’un certain nombre de thématiques musicales et chorégraphiques, balisent une narration éclatée où les interactions improvisées entre les disciplines artistiques des différents acteurs s’imposent naturellement, créant des actes poétiques inattendus, source d’une "fraicheur" en renouvellement constant. Les textes sont issus des traditions orales des cultures dites « primitives » et retranscrits, mais aussi de poètes contemporains issus de ces mêmes cultures. Quelques auteurs, de la tradition occidentale ayant une proximité ontologique avec ces cultures sont aussi présents dans le spectacle.
Dans l’esprit de garder et d’amplifier toute la force du propos - ce qui est dit, joué, dansé - le spectacle tend vers un minimalisme scénographique : la création lumière en constitue le décor principal. En outre, ce parti pris permet au spectacle de se décliner dans des formes courtes et de se produire dans des configurations scéniques autres que celles d’un plateau théâtral et dans des espaces naturels.

"À l’aube d’un désastre écologique majeur, et paradoxalement à l’aube de l’emprise intégrale de nos cerveaux par la société algorithmique, une décolonisation de notre imaginaire occidental s’impose naturellement, comme une salutaire écologie de la pensée. La route suspendue, spectacle poétique, renoue avec le sensible, l’altérité, l’aridité, la lenteur, la violence et la fatigue des corps, l’intuition et la spiritualité ; au fond, tout ce que vivait les "sauvages" des sociétés dites "primitives" dans leur rapport au monde et à la vie, et que nous avons peu à peu enfoui au plus profond de notre être. La Route Suspendue se propose de réinterroger notre monde présent sur ses certitudes, en reliant simultanément parole, son et mouvement, en résonnance avec d’autres cultures réelles ou imaginaires, et au travers d’un étrange et fascinant rituel cosmique".

François Guell

latitudes5-4.fr/la-route-suspendue

Mise en scène

Pierre Tallaron, mise en scène et dramaturgie
François Guell, conception, saxophones et aérophones

Production

Cie Latitudes 5.4

Co-production

La Méridienne, Théâtre de Lunéville - Scène conventionnée pour les écritures scéniques croisées

Date et lieu de création

Jeudi 5 décembre 2019 à 20h30
La Méridienne, Théâtre de Lunéville – Scène conventionnée pour les écritures scéniques croisées
Précédée d’une générale publique mercredi 4 décembre à 20h30.

Présentation d’une petite forme du spectacle, "La danse du Vivant", jeudi 17 octobre à 21h au Festival International de Sociologie d’Épinal - FISO