Dans le travail de la compagnie Quai n°7, dirigée par Juliette Steiner, l’espace s’inscrit dès le début du processus de recherche. Il est important que la scénographie, l'éclairage et le son se construisent en tension avec les corps et que les corps se meuvent en fonction ceux-ci. Il en est de même pour le texte qui évolue au rythme des improvisations au sein d'un travail d'écriture de plateau.

Le premier spectacle de la compagnie "ANTIGONE #Ismène", une écriture de plateau d’après Henry Bauchau et Yanis Ritsos, est créé en janvier 2018. Il est suivi de près par le spectacle "AphrodIT", un spectacle de théâtre et danse interrogeant la place du genre.

Par ailleurs la compagnie porte le projet "Cancrelat", créé à la Comédie de l’Est et est accompagnée par l’Agence culturelle dans le cadre de la saison spectacle vivant 18/19.

ciequainumero7.wixsite.com

"Les tâches que l’on fait"

(titre provisoire)
La pièce des Bonnes oppose deux réalités sociales. Celle de Madame et celle de ses femmes "à tout faire". Nous sommes face à deux rapports au monde. Il y a les bonnes, dont le corps est en "service" : elles font, pour que Madame n’ait pas à faire. Et il y a Madame, dont la seule action est la parole.
Il en est de même du rapport à l’espace : on est chez Madame, dans sa chambre, c’est son espace, quoi qu’elles fassent, les bonnes y feront tache.
Mais que se passe-t-il lorsqu’il y a transgression ? Lorsque les corps étrangers s’emparent d’un lieu qui ne leur est pas destiné ? Quelles marques laissent-elles ? Quels nouveaux espaces inventent-elles ?

Cette pièce est une ode à ces corps qui font, qui inventent, qui créent et dont la servitude devient un espace de transcendance.

Mise en scène

Juliette Steiner

Production

Compagnie Quai n°7

Coproduction

Espace Athic, Obernai

Date et lieu de création

Espace Athic, Obernai, janvier 2020